Actualités

Risques liés aux fortes chaleurs et à la canicule

 
 
Canicule, fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes!



Recommandations au grand public en cas de vagues de chaleur

Conseils de prévention notamment pour les personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65  ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…)
buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
Rafraîchissez-vous  et  mouillez-vous  le  corps  (au  moins  le  visage  et  les  avants  bras)
plusieurs fois par jour ;
Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais(cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ;
- Evitez les efforts physiques ;
- Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée :
• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
• Crampes musculaires.
• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
• Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent  boire abondamment,  surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé).

Quand les chaleurs sont-elles les plus dangereuses ?
- Quand ce sont les premières chaleurs car le corps n'est pas habitué aux températures élevées.
- Lorsque la chaleur dure sans répit plusieurs jours et est continue jour et nuit.
- Quand il fait très humide et qu'il n'y a pas de vent.
- Quand les effets de la pollution atmosphérique s’ajoutent à ceux de la chaleur.

Si la vague de chaleur intervient en même temps qu’une alerte à la pollution atmosphérique, la lutte contre la chaleur est prioritaire :
- continuer à provoquer des courants d’air pendant la nuit
- Les adultes et enfants souffrant de pathologies cardiaques ou respiratoires (notamment l’asthme) sont particulièrement sensibles à la pollution atmosphérique.

En cas d’alerte à la pollution atmosphérique :
- les traitements habituels doivent être très scrupuleusement suivis
- consulter rapidement en cas de gêne respiratoire inhabituelle.

> Plan canicule instructions - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,58 Mb

> Dépliant canicule - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb