Actualités

Centenaire de la Première Guerre Mondiale

 
 
Centenaire de la Première Guerre Mondiale

Sept projets du Val-de-Marne viennent d’obtenir le label « Mission Nationale du Centenaire de la Première Guerre Mondiale » pour la qualité de leur programme de commémoration en 2018. Dans le département, c’est le Comité Départemental du Centenaire qui examine les dossiers et propose les meilleurs à la labellisation.

L’année 2014 a marqué le début du cycle de la commémoration du centenaire de la Première Guerre Mondiale, qui s’achèvera en 2018.

Afin de préparer ce cycle, un groupement d’intérêt public dénommé « Mission pour le centenaire de la Première Guerre Mondiale 1914-2014» a été créé aux fins de concevoir un programme commémoratif officiel, sous l’autorité du secrétaire d’Etat aux anciens combattants et à la mémoire.

Un Comité Départemental du Centenaire, présidé par le sous-préfet de Nogent-sur-Marne par délégation du préfet du Val-de-Marne, réunit les représentants des maires du département et du monde combattant et des associations patriotiques du Val-de-Marne, dans le but de décliner des projets commémoratifs innovants et structurants pour le territoire.

Les meilleurs projets sont ensuite proposés à la labellisation par la Mission nationale qui les examine à travers un comité scientifique. Ces derniers sont distingués par le label Centenaire et figurent sur le programme national officiel des commémorations.

Depuis 2013, 42 projets ont fait l’objet d’un avis favorable du Comité Départemental et ont été labellisés – parmi lesquels ceux de collectivités territoriales et du monde associatif et culturel. Au total, près de 40.000 € ont été versés aux projets portés localement !

Découvrez ci-dessous des exemples de projets labélisés :

- le projet porté par la ville de l’Hay-les-Roses composé d’un concert spectacle élaboré sur des musiques et des récits, enrichi d’un montage documentaire. Ce spectacle rend hommage à une personnalité l’hayssienne Henri Dispan de Floran, docteur en droit, fils de Louis Dispan de Floran, professeur d’anglais et écrivain, fondateur de la section de la Ligue des Droits de l’Homme de l’Hay-les-Roses. Il s’appuie sur 440 lettres de Henri Dispan de Floran, mobilisé comme infirmier, lettres écrites à sa mère du jour de sa mobilisation le 11 août 1914 à sa mort en mai 1918.

- le projet porté par la ville du Kremlin-Bicêtre qui offre une exposition traitant principalement de la vie des combattants et de celle des civils pendant la Grande Guerre, composée notamment d’un spectacle explorant le regard féminin sur la Première Guerre Mondiale et de cinq planches originales représentant cinq scènes de rues au Kremlin-Bicêtre en 1914.

- le projet porté par la ville de Saint-Maur-des-Fossés qui propose un programme varié : cycle de conférence, programmation cinématographique franco-américaine, week-end musical,… centré sur l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917. Le projet est construit sous la tutelle scientifique de M. André KASPI, historien spécialiste de l’histoire des Etats-Unis.

- le projet porté par les villes du Perreux-sur-Marne et Bry-sur-Marne qui se sont associées autour d’un programme de festivités qui se déclinera sur l’année 2018. Chaque mois, le sport et la culture seront mis à l’honneur au travers de six thématiques : la musique, la peinture et les arts plastiques, la littérature et l’écriture, le théâtre, l’image et le sport. L’exposition « des batailles et de jeux : le sport français dans la Grande Guerre » permet à l’aide de 15 panneaux illustrés par l’INSEP de découvrir l’effet de la Première Guerre Mondiale sur les sportifs et sur le sport.