Actualités

Inondations : à Villeneuve-Saint-Georges, la renaturation des Berges de l’Yerres

 
 
Inondations : à Villeneuve-Saint-Georges, la renaturation des Berges de l’Yerres

Une action ambitieuse qui participe de la résilience des territoires aux inondations

Le 14 février dernier, le Président de la République, Emmanuel Macron, s’est rendu à Villeneuve-Saint-Georges pour rencontrer les habitants du quartier Belleplace-Blandin, touchés par les inondations de la Seine de janvier et février.

Le Président a été très sensible à l’initiative de renaturation des berges de l’Yerres, qui participe de la résilience du territoire aux phénomènes de crues.

La commune s’est investie, depuis 2010, dans un projet de renaturation des bords de l'Yerres, afin de participer à la restauration des berges de l'Yerres et du lit majeur, dans la continuité de la stratégie conduite dans les communes voisines.

Une accélération de la mobilisation des acteurs publics pour faire aboutir la démarche

Dans la continuité du souhait du Président de la République de faciliter et d’accélérer la mise en œuvre de ce processus de renaturation, Monsieur le Préfet du Val-de-Marne, Laurent Prévost, a réuni l’ensemble des acteurs concernés (établissement public d’aménagement Orly-Rungis, Seine Amont, le conseil régional, la métropole du Grand Paris et l’établissement public territorial Grand Orly Seine Bièvre) le 21 mars 2018 pour approfondir les 2 sujets suivants :

  • l’extension du périmètre d’intervention pour restituer à l’Yerres une part plus importante de ses berges ;
  • les modalités de portage opérationnel du projet et la clé de financement associée.

Renaturer les berges nécessite d’acquérir, au préalable, un grand nombre de parcelles privées (rachat de terrains et d’habitations). 41 parcelles ont d’ores et déjà été acquises, pour un montant de plus de 6 millions d’euros. 27 restent à acquérir, pour un montant de 8 millions d’euros.

Dans son action, la maire de Villeneuve-Saint-Georges, Sylvie Altman, est accompagnée par les services de l’État, le Syndicat Mixte pour la Gestion des Eaux du bassin versant de l'Yerres (SyAGE), le Département du Val-de- Marne et l’Agence de l’eau Seine-Normandie.

Des décisions concrètes prises par l’ensemble des partenaires

A l'occasion de la réunion du 21 mars, les acteurs ont actés les points suivants :

  • l’extension du périmètre de renaturation à hauteur de 4,5 hectares ;
  • l’examen rapide des modalités d’extension complémentaire du périmètre à hauteur de 1,7 hectares ;
  • la déclinaison des modalités de financement de l’opération d’ici juin.