Actualités

Intoxication au monoxyde de carbone

 
Intoxication au monoxyde de carbone

Plus d’un millier de cas d’intoxication au monoxyde de carbone sont recensés chaque année. La dangerosité du monoxyde de carbone provient de ses caractéristiques : c’est un gaz toxique, invisible, inodore et non irritant. L’intoxication peut résulter de l’utilisation prolongée ou continue de chauffages d’appoints, de moyens de chauffage inadaptés (braseros, fours, barbecues…). Cela peut être également la conséquence d’un manque d’entretien des installations de chauffage.

Des mesures simples permettent d’éviter l’intoxication au monoxyde de carbone :

  • faire entretenir vos appareils de chauffage et de production d’eau par un professionnel qualifié ;
  • faire ramoner les conduits d’évacuation des fumées par un professionnel qualifié comme l’oblige la réglementation ;
  • ne pas utiliser d’appareils de chauffage non destinés à cet usage ou de chauffage d’appoint de manière continue ;
  • aérer quotidiennement au moins dix minutes votre habitation et de ne jamais obstruer les grilles de ventilation même par temps froid.

Des maux de têtes, des nausées et de la fatigue sont des symptômes devant vous alerter. En cas de soupçon d’intoxication, vous devez immédiatement aérer les locaux et arrêter si possible les appareils à combustion. Il faut de suite appeler les secours en composant le 15, le 18 ou le 112. La rapidité de la prise en charge dès les premiers symptômes est vitale.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site

Télécharger la plaquette

> Plaquette d'information sur le monoxyde de carbone - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,45 Mb