Actualités

L’Etat s’engage pour la sécurisation des établissements de santé du département

 
 
L’Etat s’engage pour la sécurisation des établissements de santé du département

Le préfet du Val-de-Marne, Laurent PREVOST, a réuni aujourd’hui avec le Directeur Général adjoint de l’ARSAgence Régionale de Santé Île-de-France, Jean-Pierre ROBELET, les chefs d’établissement de santé du département, le parquet de Créteil et les forces de Police pour échanger sur la stratégie régionale de sécurisation des établissements de santé.

En tant qu’établissement ouverts au public, les établissements de santé représentent un enjeu crucial en termes de sécurité, à la fois pour protéger les usagers mais aussi les personnels. Le lancement d’une telle dynamique, sur le modèle de ce qui a déjà été réalisé avec les écoles, permettra d’améliorer la réponse globale apportée aux phénomènes d’insécurité.

Cette déclinaison du plan d’action national est axée sur la prévention et l’intervention, et vise à améliorer la lutte contre la délinquance quotidienne et à faire face à une menace terroriste qui s’inscrit dans la durée.

La réunion a eu pour objectif de sensibiliser les chefs d’établissements de santé à la sécurisation de leur établissement dans une dynamique de co-construction avec l’ensemble des acteurs impliqués : État, forces de sécurité intérieure, maires, sapeurs-pompiers, société civile. Plus précisément, les points suivants ont été présentés :

  • La réalisation de diagnostics au sein de chaque établissement, afin de faire correspondre les moyens mis en œuvre pour la sécurisation aux besoins concrets ;
  • Les outils à la disposition des chefs d’établissements pour renforcer la sécurité des personnels et du public ;
  • L’importance de la coordination entre les différents acteurs de la sécurité dans le cadre de convention « santé-sécurité-justice », associant notamment les forces de sécurité, le parquet et les établissements.