Actualités

Police de Sécurité du Quotidien : rencontre avec une Réserviste Citoyenne

 
 
Police de Sécurité du Quotidien : rencontre avec une Réserviste Citoyenne

La Police de Sécurité du Quotidien lancée par le Gouvernement, c'est aussi le renforcement du contact avec la population pour mieux prendre en compte les problématiques du quotidien des citoyens.

Dans ce cadre, la Réserve Citoyenne de la Police Nationale offre à tous les citoyens de plus de 18 ans la possibilité de s’engager bénévolement auprès des policiers, dans des missions de prévention de la délinquance, de médiation, de solidarité ou d’éducation à la loi.

Nous avons rencontré Pascale, médiatrice au commissariat d’Alfortville comme réserviste citoyenne.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis salarié à 80% et j’ai donc un peu de temps à côté. J’avais envie de me rendre utile, être au service du collectif. J’ai vu cette annonce pour être médiatrice et ai pensé que cela pouvait être intéressant. Un médiateur, c’est utile à tout le monde. Cela permet d’apaiser les conflits de voisinage et d’aider les personnes chargées de les gérer au commissariat.

Comment avez-vous entendu parler de la Réserve Citoyenne ?

J’ai vu le site internet, puis j’ai cherché des missions proches de chez moi, mais surtout des missions qui me ressemblent. Comme j’ai une formation de coach, je me suis dit que médiatrice était assez proche de ce que je devais pouvoir faire.

Comment s’est passé votre prise de fonction et quelles sont vos missions ?

J’ai commencé avec une autre jeune fille, médiatrice également, et deux personnes du commissariat. Nous avons établi ensemble la manière de s’y prendre. Nous travaillons à partir des mains courantes déposées au commissariat, uniquement pour les problèmes de voisinage, choisies par le commissaire. En tant que médiatrice, nous devons appeler les personnes pour leur demander s’ils souhaitent une médiation, puis appeler l’autre partie pour savoir si elle accepte de venir. La méditation à lieu dans les locaux du commissariat. Toute l’idée de la médiation est d’apporter la possibilité aux deux partis de s’expliquer et de trouver ensemble une solution appropriée, avec des efforts des deux côtés. Nous respectons pour cela un protocole de médiation et un engagement de médiation, signé à la fin.

Quel est votre retour sur cette démarche ?

Mon expérience est encore un peu récente, mais rien que la première approche téléphonique permet d’apaiser les gens. Ils étaient tous très heureux d’avoir été appelé et se sont rendu compte qu’on prenait en compte leur problème. C’est déjà un bon résultat. Par ailleurs, cela permet de créer un nouvel environnement professionnel avec les policiers, et d’accroître le contact avec les populations.

Vous aussi, engagez-vous ! Plus d'informations sur le site de la Réserve Citoyenne