Actualités

Visite de l’association Actions de Solidarité Pour l’Insertion en Réseau (ASPIR) et du Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile (CADA) de l’Haÿ-les-Roses

 
 
Visite de l’association ASPIR et du Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile de l’Haÿ-les-Roses

 Le préfet du Val-de-Marne, Laurent PRÉVOST, s’est rendu le  mardi 19 décembre à l’Haÿ-les-Roses à la rencontre des bénévoles et bénéficiaires de l’association Actions de Solidarité Pour l’Insertion en Réseau (ASPIR) puis a visité le centre d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) de la ville géré par l’association Promotion sociale par le Travail et l’Insertion (PSTI).

L’association Actions de Solidarité Pour l’Insertion en Réseau (ASPIR)

L’association ASPIR tire ses origines de volontés individuelles locales d’améliorer la vie de quartier, en particulier pour les habitants d’origine étrangère en difficulté économique et sociale, en leur prodiguant des cours d'alphabétisation et un accompagnement dans leurs démarches administratives.

Le nombre croissant de bénéficiaires de ces actions a incité à la création d'une structure officielle inscrite aux registres des associations de la mairie de l’Haÿ-les-Roses, dont les fondements sont la défense des valeurs et principes de la République, l’intégration des familles au sein de la société française grâce à la maîtrise de la langue  et le renforcement des échanges interculturels pour une meilleure cohésion sociale.

Le préfet a pu assister à deux ateliers impliquant des groupes de femmes primo-arrivantes ou entrées en France dans le cadre du regroupement familial, qui s’articulaient autour de jeux ludiques et exercices d’écriture dans le but  de développer leur autonomie.

Les diverses actions de l’association ASPIR auprès de populations ciblées telles que les femmes, les primo-arrivants et jeunes en difficulté scolaire sont réalisées avec le soutien financier de l’État (9000 euros pour l’année 2017).

L’État a subventionné 98 actions facilitant l’intégration des personnes migrantes pour un total de 620 000 euros.

Le CADA de l’Haÿ-les-Roses géré par l’association Promotion sociale par le Travail et l’Insertion (PSTI)

L’association PSTI administre un CADA qui dispose de 103 places. Cet établissement accueille en ses lieux 103 demandeurs d’asile : 81 en logements collectifs et 22 en logements individuels.

Le département du Val-de-Marne compte trois autres CADA pour un total de 497 places. Ces structures permettent d’accueillir les demandeurs d’asile et les accompagner dans leurs démarches.

Le Préfet a pu dialoguer avec les équipes du centre et rencontrer plusieurs personnes hébergées.