Restaurants et traiteurs: la mention "fait maison"

 

La mention « fait maison »

A compter du 15 juillet 2014, la mention « fait maison » doit apparaître pour tous les plats cuisinés entièrement sur place à partir de produits bruts sur les cartes des restaurants et traiteurs.

La mention « fait maison » a vocation à généraliser, clarifier et sécuriser pour le consommateur, comme pour les professionnels, cette notion qui renvoie à la transformation, sur place, de produits bruts. Définie par la loi relative à la Consommation du 17 mars 2014 et le décret du 11 juillet 2014, matérialisée par un logo officiel, la mention «fait maison» constitue une première étape importante d’une démarche vers la qualité, accessible à tous, dans un pays où la gastronomie a été reconnue au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO.

> 20140715_Fait_Maison_guide_utilisation_pro - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,60 Mb

Le rappel de l’existence de la règle du « fait maison » s’impose à tous les établissements de restauration traditionnelle, de chaîne, rapide mais aussi les traiteurs qui vendent des plats préparés dans leur boutique, sur les marchés de plein air, dans les halles couvertes, sur leur stand à l’occasion d’une foire, d’une fête, etc...

Le « fait maison » s’applique à tous les plats proposés aux consommateurs c'est à dire aux préparations culinaires que l’on trouve dans les entrées, les plats de résistance et les desserts. Même les plats très simples sont concernés.

En savoir plus : consultez le document joint.